[Voyage] Dans le train

le 13/07/16

Je suis dans le train. Enfin, nous sommes puisque nous y sommes ensemble, lui et moi. Je regarde les gens, mes écouteurs branchés sur les oreilles. J’aime leur imaginer des vies, des aventures, des histoires, des rêves. En face de nous il y a un duo, une fille et un garçon. Ils sont sûrement plus âgés que nous, ils parlent de master. Je ne comprends pas tout mais je crois que le garçon vient d’avoir son diplôme pour devenir professeur de physique au lycée. Elle, elle le dévore des yeux. Non ce n’est pas un duo mais un couple, un jeune couple de ce que je comprends. Cela se voit dans leurs yeux. J’aimerais que vous puissiez voir la vue que j’ai par la fenêtre. C’est magique. Depuis que je suis petite, je suis fascinée par la vitesse à laquelle le paysage peut défiler. On en perd les détails et les constructions en pierre deviennent éphémères.
À ma droite, il y a 4 autres personnes. Aucune ne semble se connaître. Une dame âgée vêtue d’une chemise bleue et des lunettes perchées sur le nez regarde dehors. Son sourire aux lèvres me rend heureuse. On dirait qu’elle rêve. Je suis certaine qu’elle rêve. Je ne sais pas à quoi elle pense, peut être qu’elle ne pense pas. Peut être qu’elle profite, qu’elle se laisse submerger par les couleurs, l’atmosphère et la vitesse. Sur le siège derrière elle, il y a une autre dame. J’aime beaucoup son chemisier, couleur soleil. Elle a elle aussi des lunettes, elle a sans doute le même âge que mon prof d’histoire. Elle travail sur son ordinateur, elle semble se concentrer sur quelque chose qui lui pose problème. Elle s’agace, ses traits sont tirés et elle fait ce petit mouvement avec son nez à la manière de ma sorcière bien aimée. Il y a un tel contraste entre la dame au paysage et elle. Pourtant c’est simple. Elle pourrait fermer son ordi et lever ses yeux vers la fenêtre. Je tourne à nouveau la tête vers le dehors. Il y a des nuages, on ne voit plus le soleil. Peut être qu’il n’est même plus là finalement, il est 20h00. On arrive dans 2h30. Il me reste 2h30. J’ai encore 2h30. Je vais regarder dehors. Et les gens. Encore. Mais je n’écrirais pas,  je veux le même sourire de la dame au paysage.

DSC_0001

le 20/07/16

Nous sommes à nouveau dans le train, celui du retour. On repart la tête pleine de merveilles et de fabuleux souvenirs qui resteront gravés pour très longtemps dans nos esprits. J’ai tellement de choses à vous dire, à vous raconter, à vous faire découvrir. Parmi vous, certains sont-ils partis en vacances en ce mois de juillet ? Vous savez aujourd’hui je suis triste que notre voyage touche à sa fin mais je suis également fière de ce projet que nous avons mené. Si vous découvrez le blog avec cet article vous ne devez pas être au courant : avec mon copain c’est le premier voyage de notre ( petite) vie, le cadeau de nos 18 ans et l’évènement qui marquera nos 3 ans. Partir le temps d’une semaine à Londres était un véritable projet que nous avons réalisé de A à Z en passant de l’idée à la réservation des billets de train. Durant l’année, des kilomètres nous séparent Hugo et moi. Partir fut une parenthèse extraordinaire, une suspension dans le temps incroyable, une respiration quasi-indispensable. Tout le monde devrait partir, au moins une fois dans sa vie, en voyage. Je sais bien que c’est totalement impossible mais ce sentiment transcendants.. Je crois que je viens d’en tomber amoureuse, je crois que je viens d’attraper la maladie du voyage. J’espère que vous êtes prêts à  être submergé par une vague de dépaysement car pendant ce mois d’août je vais rêver encore et encore de ce beau voyage. Je vais écrire sans retenue sur ce que j’ai vécue comme pour rendre le retour à la réalité moins  difficile. Je vais prendre le temps de créer mon carnet de voyage, développer mes photographies et vous narrer le moindre détail. Je ne sais pas quand est-ce que je vais repartir, où ni même combien de temps mais je suis déjà impatiente.

2 Alors, tu as aimé ?

2 Replies to “[Voyage] Dans le train”

  1. J’aime beaucoup tes textes, c’est beau, c’est frais. J’aime ta candeur et ton esprit contemplatif, qu’hélas beaucoup de gens ont perdu, si toute fois il l’ait eu un jour.
    Un beau voyage pour moi aussi. Merci.

  2. Très bel article. Je suis partie dans le sud quelques jours en juillet avant de commencer le boulot en août. Tu fais quoi toi ce mois ci ?
    Hâte que tu nous racontes tout ça, j’avais adoré Londres personnellement. Ne t’inquiète pas tu auras de multiples occasions de repartir 🙂

Laisser un commentaire