The Lumineers

« Aujourd’hui mes vêtements seront noirs », voici le titre que je lui ai donné.  A travers ces mots, ce texte assez confus, j’ai laissé mes sentiments exploser. Un mélange de tristesse, de colère, de dégoût et de combativité. Cela fait plus de deux semaines maintenant. Je me suis remise à sourire, et même des rires m’ont échappés ! Mais j’ai été blessé, blessé dans mon esprit comme la plus part d’entre nous. Même si la blessure va se refermer petit à petit elle va laisser une sacré cicatrice. Nous allons avoir une allure de pirate ! Pas les méchants aux yeux remplis de haine et d’avidité mais les gentils, les combattants, les rêveurs ou même encore les biens pensants ! De grands explorateurs de la vie qui ne veulent, ne désirent qu’une seul et unique chose : VIVRE !

Le blessure n’est pas encore refermé, il est bien trop tôt pour cela. Pourtant, voici ce que j’ai à dire aujourd’hui,ici et maintenant : à défaut de savoir comment placer les bons mots les uns après les autres, de réussir à leur donner suffisamment de poids et d’importance je vais faire une liste de ces petites choses, de ces petits rien qui construisent notre liberté, notre quotidien, notre bonheur, nos rêves, nos désirs, nos joies, notre vie.

Vive l’amour, les disputes, les câlins, les bières, la danse, Nirvana, les strings ( ou peut être pas ), les robes à paillettes, AC/DC, la pizza, les niaiseries à la TV, les tatouages un peu osés, un bon livre, les désaccords, la musique, les femmes libres, Hemingway, les mains sur les fesses, le rouge à lèvres, les cerfs-volants, les petits dej’ au lit, le cinéma, une mauvaise adaptation des Femmes savantes de Molière, les  cheveux de couleur violette,   un cours de mathématique très endormant,  des photos polaroids surexposées, une pile de CDs, un amour de jeunesse et des confettis.

Vive notre liberté, notre culture, nos pensées, nos actes,nos déceptions, nos passions, nos désirs, notre vie !

Prenez ces mots comme une ode à la joie ou à la perversité* mais les écrire m’a énormément soulagé, en espérant que les lire vous fasse le même effet !

 

*référence au billet de Charline Vanhoenacker sur France inter, je vous invite à l’écouter !  ( ici )

0 Alors, tu as aimé ?

Laisser un commentaire