Postcrossing #8 Correspondance avec sa famille

Après quelques temps sans article de cette série que je mène avec beaucoup de plaisir, je reviens aujourd’hui vers vous pour parler de la correspondance que je tiens avec mes proches. Au mois de mars dernier, je me suis lancée dans l’aventure du postcrossing ( envoi et réception de cartes postales d’inconnus à l’échelle mondiale, venez retrouver mes articles*) et ayant prit goût à cette expérience, j’ai voulu expérimenter cela avec mes proches.  Petite, j’adorais recevoir des lettres à l’occasion de mon anniversaire, ou des cartes postales de vacances. Puis un jour, j’ai tenu une correspondance de quelques mois avec un de mes cousins, c’est tellement drôle de relire presque une dizaine d’années après nos conversations pleines d’aventures et d’imagination. Et j’ai voulu recréer ça.

*Postcrossing #7Postcrossing #6Postcrossing #5Postcrossing #4Postcrossing #3Postcrossing #2Postcrossing #1

J’ai donc, dès septembre, commencé à écrire à ma famille et comme pour le PostCrossing, je suis devenue accro. Mais là c’est encore plus fort, car ce sont des personnes qui font partie de ma vie et non pas des inconnus. Je ne passe pas une semaine sans raconter ma vie, faire des blagues, et décorer mes lettres avec des autocollants. Oui, je l’avoue, j’entretiens une relation assez intime avec ma boite aux lettres ! Vivant dans un monde où l’information, les communications vont toujours plus vite, l’utilisation de la correspondance papier ne s’emble t’elle pas dépassée ? Et bien aujourd’hui j’ai mon avis sur la question. Évidement il y a des avantages et des inconvénients mais je regrette pour rien au monde d’avoir entamer ces correspondances. Ce que j’aime dans cette manière de discuter, c’est le temps que l’on y consacre. On ne tient pas une conversation écrite de la même manière qu’une conversation  orale. Le terme de conversation n’est, je le trouve, même pas approprié. Les questions-reponses sont possibles mais le terme de « monologue » reflète plus ce que je souhaite vous exprimer. Mais attention, ce n’est pas une manière de satisfaire un ego caché de parler de soi, il faut plus voir cela comme un partage de vie. Chacun à notre tour, lettre après lettre, on raconte ce que l’on fait, ce que l’on découvre, ce que l’on pense. C’est une manière de gommer en partie les kilomètres qui nous séparent et s’intégrer mutuellement, semaine après semaine, dans nos quotidiens.

Aujourd’hui, au moment où je vous écris,  j’attends sa lettre, celle de mon cousin. Cela fait 6 mois maintenant que nous tenons notre correspondance, cela fait 6 mois que nous partageons nos vie physiquement tout en étant séparés de 800km. Oui, 6 mois, cela fait un paquet de lettres, des dizaines de timbres et d’enveloppes et des centaines de lignes. C’est une expérience fabuleuse,  positive et réconfortante. Je pense que cela nous a également rapproché, alors pourquoi s’en priver ? Je vous encourage vivement à réaliser cette démarche, cela prend très peu de temps ( environ 20-25 minutes par lettre ) et pourtant, cela fait tant de bien ! N’hésitez pas à me tenir au courant, si tu t’es finalement décidé(e) à te lancer dans l’aventure du Postcrossing, de la correspondance avec tes proches ou si tu le fais déjà !

Merci et à très vite,

Cathy

3 Alors, tu as aimé ?

2 Replies to “Postcrossing #8 Correspondance avec sa famille”

  1. Salut Cathy !
    J’adore les articles de cette série ; je ne connaissais pas le postcrossing et je trouve le principe super, qui en plus ne coûte trois fois rien !
    C’est cet article qui m’a principalement attiré, parce que j’aimerai partir vivre à l’étranger pendant une année pour la toute première fois, et je pense prendre beaucoup de plaisir à réutiliser ce principe de correspondances à envoyer aux proches. Je crois que ma famille aimera tout particulièrement ce type d’attention que l’on peut garder et relire toute la vie, contrairement aux textos…
    Hâte de lire d’autres articles 🙂

    Bisous,
    ☾✦

    1. Salut ! Merci pour ta lecture et ton commentaire, cela me fait vraiment plaisir ! Je suis heureuse d’avoir pu te faire découvrir le postcrossing ! 😉 Je ne peux qu’approuver ce que tu viens d’écrire, c’est un excellent moyen d’entretenir un lien malgré les kms ! Hâte de te retrouver, n’hésite pas de me laisser à nouveau des messages 🙂 bisous

Laisser un commentaire