Les longs trajets en voiture

Les longs trajets en voiture

79e54635

Aujourd’hui nous avons pris la route, mes parents mon petit frère et moi.8 longues heures à attendre, à patienter avant de retrouver ma famille.

Longues mais pas déplaisantes.

Mon frère et moi ne formons pas le cliché des frères et sœurs qui se chamaillent en permanence dans la voiture. Non, chez nous les trajets en voiture sont calmes. Personne ne parle, un de mes parents conduit tandis que l’autre se repose et vice versa. Mon frère s’occupe, il écoute AC/DC ou un autre groupe de  rock, ou bien un groupe de reggae ou de jazz.
Il essaye, en vain, de caler ses jambe mais il n’est pas encore habitué à son nouveau mètre 53, moi non plus d’ailleurs… 6 ans d’écarts pour qu’au final je me retrouve d’ici quelques mois plus petite que lui, la vie est vraiment injuste aha.
Moi, depuis que j’ai découvert que l’on peut mettre des séries sur la tablette ( ou le téléphone ) je ne manque pas de le faire, d’ailleurs aujourd’hui j’en ai profité pour me mettre à jour sur Pretty Little Liars, dont je vous avez fait par de mon retard sur Twitter. Seulement sur 8heures ça n’en occupe que 4… Pour occuper le reste du temps j’aime regarder dehors sur un fond sonore.
Imaginez :  à l’heure où je vous écris il est 17h20, la nuit tombe petit a petit. Mes cheveux sont attachés en un chignon lâche, le pull le plus doux, le plus chaud, le plus confortable qu’il puisse exister se trouve sur mes épaules, une écharpe rouge encore jamais passée à la machine est enroulée autour de mon cou, mes vieilles (fausses)converses noirs aux pieds, mon oreiller rose ( OUI J’AI UN OREILLER ROSE AVEC DES PETITS LAPINS ET DES FLEURS ) hyper moelleux et gonflé se trouve sur mes genoux et dans mes oreilles résonnent les musiques qui se trouvent dans mon mp3.

17h30. J’aime bien ce moment là, entre le jour et la nuit. Comme si nous nous trouvions, le temps de quelques instants, dans un monde parallèle. Dans une sorte « d’entre-deux ». Mon pied bat la mesure au son de Paradise ( Coldplay )  et mon esprit est déjà bien loin de cette voiture, de cette autoroute. Le paysage défile à toute vitesse et mes yeux n’ont pas le temps de s’attacher, de s’attarder aux détails.

D’ici quelques heures nous arriverons chez mes grands parents. J’ai hâte de les retrouver, de retrouver toute ma famille et de retrouver cette ville, notre belle capitale française, où je me sens également chez moi.
Je connais ce sentiment de hâte depuis toute petite ( je voulais écrire « depuis que je suis née » mais je ne pense pas qu’un bébé ressente du manque pour quelque chose qui ne serait pas de la nourriture,du sommeil, une couche propre ou un câlin ). Mais cette année .. C’est différent. Je ne suis pas venu depuis les attentats de novembre, je n’ai pas pu prendre et serrer dans mes bras les miens. Chose dont j’ai , encore plus que d’habitude, hâte de faire.

Allez je vous laisse, à bientôt et prenez soin de vous !
Cathy

0 Alors, tu as aimé ?

0 Replies to “Les longs trajets en voiture”

  1. Super article ! J’adore moi aussi le moment entre le jour et la nuit exactement comme dans un monde parallèle 🙂
    Des bisous
    Léonie C.

Laisser un commentaire