Du jaune, une confidence et des fleurs

DSC_0751

Presque un mois sans vous écrire. Que c’est long.. Mais le deuxième trimestre de terminale c’est un peu comme un jeu d’équilibriste, il faut rester concentrer pour ne pas tomber du fil. Et puis vous écrire c’est bien mais il faut également savoir QUOI écrire.

Et là… j’ai ! Les photos, le temps et l’envie. Et l’idée. Oui, l’idée. J’ai réalisé que je ne me suis jamais réellement dévoilée « physiquement », non pas que ce soit nécessaire mais je trouve que c’est le moment. Le moment pour moi de vous parler de mes goûts vestimentaires, de vous parler d’une garde robe qui n’est pas composée de robes à froufrous ni de pull rose à paillettes ( oui j’exagère un peu côté stéréotype de la fifille.. ).

Petite, j’ai toujours préféré mon costume de souris par rapport à celui de princesse. Je n’ai jamais vraiment compris le principe des collants, ça tombe, ça gratte et tu dois quand même fermer les jambes quand tu t’assois ! Je ne vous parle même pas de la période où je refusais qu’on approche une brosse de mes cheveux.. Au collège c’est facile quand on a l’attrait que j’ai pour la mode car c’est encore la période où c’est maman qui t’achète tes vêtements. Les magasins… Un vrai calvaire. C’est vrai non ? Il est où l’intérêt d’y passer des heures pour au final s’acheter un pantalon et un pull ? Bref je n’étais pas ce genre de fille qui aime les robes et les magazines de stars. Seulement voilà .. Quand tu arrive en 4eme, 3eme c’est un peu plus compliqué. Tu ne peux plus plaider le mauvais goût de maman ( oui oui je vous assure que beaucoup utilise cette excuse ! ), tu dois suivre, t’assumer ou savoir te démarquer. Et encore là.. Il faut s’intéresser au moins un minimum au problème pour pouvoir le résoudre. Or moi, ce n’était pas le cas.

DSC_0763

La seconde. Grande étape de ma vie et surtout de mon comportement. Je ne vais pas vous dire que l’adaptation a été assez rude : découverte du maquillage, des sacs à mains en guise de sac de cours ( mode à laquelle je n’ai toujours pas sombré ), des jeans slim et des pulls avec décolleté. J’ai mis du temps mais j’y ai pris goût. Enfin.. un goût limité certes , mais il faut quand même avouer que faire les soldes ( avec ma maman ! ) ne me déplait pas. J’ai appris à assortir un minimum mes vêtements, à rentrer le jean dans les bottes, à ne pas faire un nœud avec l’écharpe, à mettre du crayon ( et même parfois du liner ! ) mais surtout à être moi. Car si j’ai bien appris une chose en matière de mode ( ou dans la vie tout simplement ) c’est que cela ne sert à rien de vouloir ressembler aux autres, il faut que tu sois toi, tout en respectant certains codes. Les plus rebelles ( ou hypocrites ) vont me dire qu’ils ne sont absolument pas influencés par les autres mais j’en doute fort. Quoi que tu fasse tu va être influencé par ceux qui t’entourent, que tu les déteste ou les aime de tout ton cœur. Mais au milieu de tout ça tu te fais ta place, tu apprends à être toi.

DSC_0757

Alors oui je n’ai peut être pas de pull rose ni de robe à froufrous mais j’ai des jeans pas vraiment serrés, des pulls chauds et sombres, des écharpes de toutes les couleurs, une jupe noire et un collant qui gratte, une montagne de tee shirts, une vieille paire de converses et des Dr Martens neuves. Je ne suis peut être pas à la dernière mode mais je suis moi.

Et vous ? Une passion pour les vêtements ou non ? Tu t’habille comment ? Un style particulier ? Des bisous  !

Cathy

DSC_0742

DSC_0744

DSC_0741

DSC_0749

0 Alors, tu as aimé ?

Laisser un commentaire